Dictature, Oligarchie, Démocratie.

Une Dictature est un régime politique où une personne (ou petit groupe de personne) a les pleins pouvoirs. Une Oligarchie est un régime politique où le pouvoir est réservé à une élite. Une Démocratie est, à l’origine, un régime politique dans lequel le peuple a le pouvoir. Je vous renvoie sur Wikipedia ou autre afin d’avoir des définitions plus précises et plus complètes si vous le désirez.

Bien entendu, aussi loin que je me souvienne, le peuple n’a jamais eu droit à une Démocratie. À l’origine, la Démocratie née à Athènes… pourtant ce n’est pas le peuple qui a le pouvoir… mais les citoyens, ce qui n’est pas exactement la même chose. Cependant, je ne vais pas vous faire un cours de Démocratie, les zinternets le feraient bien mieux que moi.

Si on en revient directement à nos jours, nous devrions être dans un pays (je parle de la France ici) où la Démocratie est en place. Sauf qu’on ne l’est pas. Et on ne l’a jamais vraiment été.

Reprenons. La Démocratie donne le pouvoir au peuple. Sauf que le peuple en vrai, n’a aucun pouvoir. Une idée à soumettre ? Le peuple ne peut pas le faire. Une idée à discuter ? Le peuple n’en a pas le pouvoir. Voter ? Alors oui il peut voter… pour une élite déjà en place, donc une Oligarchie et non une Démocratie. Si une loi ne convient pas… oui le peuple peut donner son avis en descendant dans la rue et signant des pétitions… pour que le Gouvernement se torche le cul avec à coup de 49.3.

Maintenant que ce point est éclairci… une autre question peut venir : est-on dans la bonne direction politiquement parlant ? Je pense que oui… mais avec le peuple aux commandes et non plus une élite. Le gouvernement est simplement là pour dicter certaines règles pour le bien et le respect de tous.

Prenons comme base que le gouvernement doit prendre des décisions, parfois difficiles, afin de prendre en compte les besoins de la majorité du peuple, mais aussi pour le bien de tous. Il a donc un travail explicatif à faire, afin de montrer les limites de certaines actions ou au contraire, le bénéfice qu’elles peuvent avoir.

Autre base importante à prendre en compte : qui connaît mieux son périmètre qu’une personne dont c’est le métier ? Personne. Je sous-entends ici que la personne connaît bien entendu son taff et le périmètre de son métier, ce qui est de plus en plus rare de nos jours pour certains métiers. Et arrête de sourire, je te vois.

Donc, en prenant ces bases, pourquoi ne pas donner le pouvoir au peuple réellement ? Je veux dire… chaque ministère élit un représentant qui est l’un des meilleurs dans son domaine… attention le meilleur n’est pas désigné d’office parce qu’il passe bien à la TV comme Jipoune hein, non, le meilleur est élu par son corps de métier, par un vote du peuple. Et comme, en général, on fait toujours un meilleur taff quand on est en équipe, il faut les meilleurs et non pas un seul.

Ministère de l’agriculture ? Simple : des paysans avec chacun leur spécialité afin que chaque besoin soit écouté.

Ministère des finances ? Là encore plus simple : une personne qui arrive à boucler ses fins de mois difficiles sans trop taper dans le rouge même avec 3 gamins (ou plus) et un boulot au salaire minimum. Bien entendu ici il faut un accompagnant qui arrive à manier de grands chiffres parce qu’une personne avec un salaire minimum n’arrivera pas forcément le faire.

Et ainsi de suite pour tous les ministères nécessaires à la bonne conduite d’un pays.

Il est évident que les discussions peuvent-être houleuses, que tout le monde ne sera pas d’accord sur tout et que chacun devra faire des concessions… Mais peut-être qu’au moins les choses avanceront dans un meilleur sens, et réellement pour le bien de tous et non plus pour une élite qui est, selon moi, depuis trop longtemps au pouvoir.

Ouais je sais… bisounours toussa toussa… mais ne t’inquiète pas, ça fait bien longtemps que je n’y crois plus.

About Kykoonn
Geek refoulée, préfère ses PC aux zumains, aime les licornes et la mirabelle liquide.

No Comments, Be The First!

Your email address will not be published.