Les filles et l’IT.

J’ai vu passer sur le mammouth ce pouet et bien entendu j’y ai réagi… mais 500 caractères ne suffisent pas à raconter quelques années d’expériences en IT.

Je n’ai pas fait d’école d’info… à l’époque une fille en IT c’était pas super courant de base et je t’avouerais que me retrouver dans une classe de mâles dominants ne m’intéressait pas vraiment, surtout connaissant les mentalités à cette époque et surtout à leur âge. Du coup j’ai fait LEA (ouais je sais).

Je suis tombée dans l’informatique quand j’étais petite. D’abord avec un Commodore 64 et les quelques jeux types Paper Boy ou Galactic Empire, puis avec un P133 et windows dessus… et j’ai continué. J’ai eu mon premier laptop (payé difficilement avec mes jobs d’été) et j’ai commencé simplement avec eMule, puis IRC. J’ai commencé par aider les gens à configurer leur boxe pour qu’ils puissent télécharger les films de vacances ou les distrib Linux par exemple *smiley bouille d’ange*. Et ça plantait. Souvent. Windows et ses mystères… et on m’a dit « bah passe à Linux ! ». Mélol, c’est trop facile quoi ! Genre je prends quoi ? Y’a tellement de distributions, j’étais un peu perdue. Et on m’a dit « bah écoute si tu veux apprendre teste avec un liveCD et tu verras bien si ça te plaît… sinon installe Gentoo ». Bah je l’ai fait. 22h d’installation (avec une connexion de merde) mais j’ai réussi. Puis on découvre tous les jours, on se prend un dédié, on se fait un petit site internet, on migre, on se fait un serveur IRC, puis mail puis XMPP puis RSS puis… tu vois le principe je vais m’arrêter là.

Donc là tu as un aperçu entre mes études et ma passion… Et 2009, crise, pas de taff en Lorraine, Luxembourg qui réduit les frontaliers bref, si tu veux tous les détails tu peux voir ça ici et ici. Et du coup je rentre dans l’IT. Et là c’est le drame. Tout s’enchaîne (t’as vu, je fais super bien le drama hein).

Dans toutes mes expériences j’ai toujours été la seule personne de sexe féminin. C’est hyper pratique quand tu dois demander un tampax dans l’open space (heureusement maintenant y’a le Graal de foune xD). Et dans tous les postes que j’ai occupés j’ai remarqué qu’il y avait souvent des similitudes :

– Il y a toujours les gens qui savent de quoi ils parlent.
– Il y a toujours Dobby (celui qui va dire « oui maîîîître » dès que chef dira quelque chose, même si c’est une connerie).
– Il y a toujours le mec qui s’attribue le taff des autres et se met en avant alors qu’il comprend rien.
– Il y a toujours le mec qui te descend pour se valoriser.

– Des fois il y a des femmes dans d’autres services.
– Des fois elles savent de quoi elles parlent.
– Des fois elles préfèrent laisser faire les mecs parce que « eux ils savent ».
– Des fois elles savent mais restent silencieuses.
– Des fois certains les descendent parce que « tu comprends, c’est une femme elle peut pas savoir ».

Attention, je ne mets là que mon propre vécu, et ce que j’ai pu croiser… c’est donc varié. Maintenant passons au côté drôle de la chose… ce que j’ai déjà entendu.

– Tu nous fais une galette ? (pour la galette des rois)
– Pas de soucis, file moi une bouteille de vodka et je t’en fais une.

– Tu connais ça toi ?

– Chef, j’ai besoin de mes accès SSH sinon je peux pas bosser…
– On n’utilise pas SSH ici, on utilise putty !

– Elle peut pas connaître ça voyons… c’est une femme -_-

– Hey mais, qu’est ce que tu fous là toi ? T’es mariée, ta place est dans la cuisine !
– Mmhh et toi t’es vieux, ta place est à la retraite.

– Tu nous files ta taille de soutif ?
– Seulement si je peux vérifier la taille de ta bite et vu le niveau je dirais qu’il n’y a pas grand chose.

– PHP est obsolète, aujourd’hui il faut coder en Android !

– Comment on fait ça ?
– Je t’ai déjà expliqué et j’ai fait une doc…
– Ouais mais pourquoi prendre la doc si t’es là pour me le dire ?

(Si j’en retrouve je les ajouterai je pense…)

Attention, malgré les réflexions que j’ai pu avoir, je suis aussi tombée sur des personnes vraiment extraordinaires, des personnes motivées avec qui partager ses connaissances est un vrai plaisir, des personnes qui m’ont tirée vers le haut, des personnes avec qui j’ai pu apprendre à aller plus loin… Quant à mes collègues au quotidien, ça dépend vraiment des personnes en fait… j’ai de tout, du lourd, du sympa, du calme et du moins calme… mais quoi qu’il arrive je suis souvent pire du coup je m’adapte assez bien *smiley bouille d’ange*

 

About Kykoonn
Geek refoulée, préfère ses PC aux zumains, aime les licornes et la mirabelle liquide.

4 Comments

  1. ^^ je me retrouve dans ton article ^^ je travaille dans un milieu tout aussi masculin bien que différent. Et pareille il y a de tout je suis devenue le « pote » (enfin un pote avec de la classe hein :D) en étant tout aussi voir bien plus cash et trash qu’eux. Et ça se passe très bien 🙂
    🤗

    Répondre
    • Ah bah je suis le collègue en fait… Enfin encore une fois tout dépend des gens xD (mais pour la classe j’en ai pas du tout par contre :D) Après j’avoue que quand tu tombes sur des collègues sympas l’ambiance en IT j’aime bien 😀

      Répondre
  2. J’aurais tendance à préférer les ambiances masculine. Tu te marres plus:D c’est plus simple. Et bosser dans une bonne ambiance c’est le plus important, vu les heures qu’on passe au boulot. ^^

    Répondre
    • J’ai fait les deux… J’ai bossé dans un service très féminin et j’étais assez mal à l’aise… J’ai eu des réflexions « tu devrais assortir ton vernis à ton sac ! » (Je porte pas de vernis très souvent et j’ai toujours le même sac -_-) après j’ai aussi eu des réflexions de filles qui ne sont pas en IT avec des « pourquoi tu mets jamais de talons ? Ou de décolletés ? Tu devrais te mettre en valeur ! » Réponse « bah viens rack des serveurs avec moi en talons tu verras pourquoi j’en mets pas » et là… « Non mais ça c’est pour les mecs ! » -_-
      Donc ouais je préfère les ambiances très geeks/nerds en fait où on peut apprendre et rire même si parfois l’humour est à chier (mais comme mon humour est pas spécialement très élevé ça passe :D)

      Répondre

Your email address will not be published.